TRUINAS, LE 21 AVRIL 2001

par Jaccottet Philippe
25,00 CHF
En stock
1009207

« Mais la merveille extrême, celle capable de susciter, paradoxalement sinon scandaleusement, une espèce de joie sourde, timide et tout de même puissante, ç'avait été à coup sûr les paroles, elles-mêmes une autre espèce de fleurs et de flocons, qui s'étaient élevées, avaient fleuri, avaient flotté quelques instants à mi-hauteur entre terre et ciel, [...] et c'était elles, oui, décidément, qui avaient gagné, ce matin-là, le temps de ce matin-là, sur le vide »

Editeur
Thème
Poésie
Type
Livre
Parution
2008

« Mais la merveille extrême, celle capable de susciter, paradoxalement sinon scandaleusement, une espèce de joie sourde, timide et tout de même puissante, ç'avait été à coup sûr les paroles, elles-mêmes une autre espèce de fleurs et de flocons, qui s'étaient élevées, avaient fleuri, avaient flotté quelques instants à mi-hauteur entre terre et ciel, [...] et c'était elles, oui, décidément, qui avaient gagné, ce matin-là, le temps de ce matin-là, sur le vide ». Dans ce texte d'une extraordinaire intensité, Philippe Jaccottet non seulement évoque devant la tombe la « noblesse d'âme » de son ami André du Bouchet, poète incandescent, mais il retisse les liens qui tiennent ensemble, fragilement, le monde, les êtres humains, les bêtes, quelques mots, « ainsi que le chagrin et une espèce de joie ».

Plus d’information
AuteurJaccottet Philippe
EditeurLa Dogana
ISBN9782940055475
Nombre de pages64
Parution1 août 2008
ThèmePoésie
Format210x160
TypeLivre