ITALIENISCHES LIEDERBUCH

par WOLF Hugo
48,00 CHF
En stock
1015060

Quarante-six lieder sur des poèmes de Paul Heyse ; interprétés par Angelika Kirchschlager (mezzo-soprano), Florian Boesch (baryton) et Malcolm Martineau (piano) ; essais de Stéphane Goldet, Frédéric Wandelère et Florian Rodari.

Editeur
Type
Livre
Parution
2014

Quarante-six lieder en forme de vignettes forment l'Italienisches Liederbuch, la dernière contribution importante de Hugo Wolf (1860-1903) à la forme du lied avant sa mort trop tôt venue. Le compositeur puise son inspiration dans un recueil de brefs poèmes amoureux, rispetti et vilote italiens, traduits en 1860 par l'écrivain Paul Heyse (Prix Nobel de littérature 1910). Dans ce cycle inspiré par les amours de très jeunes gens, tous les registres du sentiment sont exprimés en quelques mesures : respect, aveux timides, admiration béate, extase, attente, désir, inquiétude, jalousie, piques, moquerie, colère, chagrin, réconciliations. Wolf excelle dans cette description de l'âme adolescente en proie aux premiers troubles de l'amour. En témoigne cette déclaration tirée d'une lettre datée de 1891 : « Mes chants italiens sont ce que j'ai fait de plus original et de plus parfait artistiquement ».


Angelika Kirchschlager et Florian Boesch mettent au service de ces tableaux vifs et variés leur connaissance intime de l'art du lied. Dans ce CD de plus d'une heure, enregistré en studio à Vienne, ils sont accompagnés par le pianiste anglais Malcolm Martineau dont l'interprétation d'une rare subtilité confère une unité souveraine à l'ouvrage.


Les textes en allemand et leur traduction par Frédéric Wandelère sont commentés dans les pages du livre par des essais de Stéphane Goldet, auteur d'une biographie consacrée à Hugo Wolf (Fayard 2003), Florian Rodari et Frédéric Wandelère.

Plus d’information
AuteurWOLF Hugo
EditeurLa Dogana
ISBN9782940055807
Nombre de pages124
Parution9 oct. 2014
Format200x145
TypeLivre